Cet exercice de méditation issu de la tradition yoguique consiste à focaliser son regard sur la flamme d’une bougie sans cligner des yeux, jusqu’à procéder à un « nettoyage » du mental, en laissant les larmes couler naturellement. Voici une façon de le pratiquer avec des mini-yogis !

Trātak est l’un des six kriyas, ou technique de purification du Yoga.
Il permet de favoriser la concentration (dhāranā), la méditation (dhyāna), et de travailler sur le plan physique et vital (réflexes physiques des yeux).

L’installation

Afin de garantir la sécurité des enfants, mieux vaut renoncer aux bougies. Personnellement, lors de mes cours de yoga pour enfants j’utilise le verso de mes cartes de jeux de yoga Yogamini : un gros rond jaune clair, semblable à un soleil. Vous pouvez utiliser toute autre objet stable à poser devant l’enfant, et de préférence de couleur vive pour rappeler la bougie ou un soleil lumineux.

Si vous êtes en famille, vous pouvez utiliser un seul objet à placer au centre d’une table, et vous installer sur des coussins tout autour.

Si vous êtes une famille très nombreuse ou si vous donnez un cours à des enfants, l’idéal serait plutôt que chaque enfant ait sa propre carte pour faciliter la visualisation, posée devant eux sur une surface stable, à portée de regard.

Le déroulé

La consigne est relativement simple pour les enfants : fixer l’objet du regard sans cligner des yeux, et en essayant de rester silencieux. Au bout de 3 à 4 minutes, on invite les enfants à clore les yeux et à continuer à visualiser l’objet paupières fermées pendant encore au moins une minute.

Jusqu’à l’âge de 7/8 ans, cette consigne suffira à leur donner un challenge ludique. Pour les plus grands, vous pouvez également les inviter à concentrer leurs pensées sur l’objet, à ne penser à rien d’autre. Vous pouvez par exemple leur demander d’observer s’ils clignent des yeux lorsqu’ils pensent à autre chose. Dans ce cas, on ne se juge pas, et on essaie simplement de revenir à la pensée de l’objet devant soi, en gardant les yeux grands ouverts.

Il est bien sûr possible d’indiquer aux enfants qu’ils peuvent fermer ou cligner les yeux dès qu’ils ressentent une gêne ou des picotements. L’idée n’est pas tant de procéder au « nettoyage » du mental avec l’écoulement de larmes comme dans l’exercice traditionnel, mais plutôt de favoriser la concentration des enfants, et de proposer un temps calme.

Kids Yoga : Trātak pour favoriser la concentration des enfants

Si vous avez opté pour un rond jaune/objet lumineux, vous pouvez le présenter aux enfants comme étant le soleil, et ainsi les inviter à ressentir la chaleur de ce soleil au niveau du corps. La visualisation du soleil et la sensation de chaleur permet de rendre l’exercice plus concret pour les enfants.

Cet exercice, pour être efficace, peut durer de 5 à 10 minutes. Si vous tenez 10 minutes avec des enfants, c’est qu’ils ont une très bonne capacité de concentration ! Rassurez-vous, la plupart des enfants se prêtent au jeu et arrivent à se concentrer sur l’objet.

Après la pratique, prenez le temps de recueillir leurs impressions, leurs ressentis. Certains préfèreront les garder “secret” : respectez cette volonté. Et n’hésitez pas à raconter votre propre expérience pour lancer les échanges !

Ce qui est très intéressant est de pratiquer cet exercice de façon régulière, et de noter les évolutions des enfants au fil des séances : Est-ce qu’ils sont plus ou moins concentrés à tel moment de la journée/semaine ? Qu’est-ce qui a pu influencer leur concentration ? etc.

Quand pratiquer Trātak ?

Après une séance de yoga, cet exercice permet de terminer sur une note calme et apaisante.

Avant une longue journée de concentration, pour concentrer ses forces et son énergie, et vivifier son mental.

Avant de dormir, Trātak permet de chasser les pensées négatives et de s’apaiser.

Les bienfaits

  • Améliorer la concentration
  • Apprendre à apprécier le silence
  • Être à l’écoute des sensations du corps

Alors, convaincus par Trātak ? N’hésitez pas à essayer en famille ou dans vos cours, et à partager votre retour d’expérience en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + onze =